Labcan
 





Labcan a été fondée le 1er juin 1988 à
Cap-de-la-Madeleine par M. François Rodier.
M. Rodier est impliqué dans le domaine
de l’inspection métallurgique depuis
1971 et dirige un laboratoire depuis 1979.

En février 1994, après cinq ans et demi d’opération seulement, Labcan fait l’acquisition de Labo MR, de Lévis dans le but de diversifier sa gamme de service. L’inspection de câbles métalliques par méthode électromagnétique, spécialité de Labo MR, nous donne accès à de nouveaux marchés.

En quête de croissance et de continuité, suite aux diverses acquisitions, M. Mario Cloutier, ingénieur métallurgiste s’est joint à l’actionnariat de Labcan en 1995. Il était à l’emploi de Labcan depuis 1990.

Afin de poursuivre sa croissance, Labcan fait l’acquisition d’Inspeclab de Sorel. Cette acquisition marque notre 10 ème anniversaire de fondation. Nous avons concrétisé cette acquisition par l’ouverture d’un troisième bureau, à Sorel-Tracy, en novembre 1998 afin de sécuriser notre nouvelle clientèle.

Labcan est bien positionné pour le futur. Notre carte de route fait l’envie de nos compétiteurs. Notre personnel, nos compétences, notre habilité à répondre diligemment aux attentes du client sont tous des avantages afin de maintenir notre réputation dans le futur.

Le 1er juin 2004, nous avons franchis une autre étape importante de croissance.  Deux de nos plus anciens collaborateurs , Denis Magny et Pierre Leclerc se sont joint à l'actionnariat.  Avec eux nous sommes en mesure d'assurer une continuité des services à notre clientèle.

Le 1er juin 2009, Vincent Rodier s'est joint au groupe d'actionnaires, il est directeur de la succursale de Val-d'Or depuis 1996.

 


Notre approche a fait ses preuves et la fidélité de notre clientèle est la récompense qui nous donne le désir et l’énergie de toujours être à la recherche de solutions novatrices. Laissez-nous la chance de résoudre votre prochain problème d’inspection.


Notre firme est accréditée
selon les exigences de la
norme CSA W178.1 comme
organisme d’inspection par le Bureau canadien de soudage.